Démarrer avec l’automatisation du laboratoire

Comme l’ont constaté au cours de ces dernières années des laboratoires de tailles variées, l’automatisation des tâches manuelles et répétitives, en particulier celles qui sont les plus dangereuses ou sujettes aux erreurs, permet d’augmenter la productivité, réduire les délais, améliorer la sécurité du personnel et minimiser les erreurs. De plus, l’intégration de systèmes automatisés avec plusieurs dispositifs de laboratoire largement utilisés permet d’optimiser le débit, d’améliorer la qualité des résultats et de limiter/réduire davantage les coûts. Mais comme il n’existe pas deux laboratoires identiques, chaque laboratoire requiert une stratégie particulière pour automatiser et/ou intégrer ses matériels et logiciels de laboratoire. Certains laboratoires pourraient ne vouloir intégrer que quelques étapes du processus analytique, alors que d’autres aspirent à une automatisation totale des laboratoires (ATL). 

Commencer avec les bases

Quelle que soit la simplicité ou la complexité des besoins de votre laboratoire en matière d’automatisation/intégration, les deux facteurs du succès les plus importants sont les suivants :

1. Créer des plans à court et à long terme

2. Créer des partenariats avec des fournisseurs qui comprennent vos besoins actuels et vos objectifs à long terme 

Commencez par créer des plans de transition rigoureux qui mèneront votre laboratoire de son état actuel à l’état ou aux états futurs envisagés. Vos plans comprendront invariablement l’évaluation de nouveaux produits et technologies, ce qui vous permettra d’identifier les fournisseurs/partenaires dotés d’une expertise scientifique et en automatisation du laboratoire qui pourront vous aider à mettre en œuvre avec succès vos plans d’automatisation et d’intégration.

Industries couvertes

L’intégration de diverses technologies et instruments utilisés pour la recherche et le développement est depuis longtemps un défi pour de nombreuses industries mondiales. Celles-ci incluent les secteurs pharmaceutique et biopharmaceutique, de la pétrochimie et de l’énergie, des aliments et boissons, de la criminalistique, de l’agriculture et d’un nombre croissant d’entreprises de biotechnologie.

Processus analytiques intégrés

Lors de l’achat de l’automatisation de laboratoire, l’une des premières décisions à prendre concerne la partie du processus analytique qui sera automatisée. Les automates de pipetage automatiseront le pipetage et les manipulations de plaques de microtitrage. Cependant, en ajoutant des dispositifs de laboratoire supplémentaires à l’automate de pipetage, tels qu’un lecteur de plaques, l’automatisation du processus analytique peut être étendue. Les intégrations de processus analytique requièrent de l’expérience et de l’expertise dans de nombreux processus complexes. Par exemple : tests de dépistage biochimique et phénotypique, croissance et optimisation des cellules, préparation de cibles pour l’analyse génétique (y compris le séquençage de nouvelle génération), l’extraction des acides nucléiques à partir de diverses sources, développement et optimisation de tests, et une gamme de processus de contrôle qualité (CQ) critiques.

Dispositifs intégrés

Pour garantir le succès, un plan d’intégration complet doit prendre en compte une gamme de dispositifs de laboratoire standard et, le cas échéant, les logiciels utilisés avec ces dispositifs. Cela inclut, sans toutefois s’y limiter, les laveuses de plaques, lecteurs, imageurs, dispositifs de transport et dispositifs de gestion (p. ex. pour sceller, percer), lecteurs de codes-barres, dispositifs de stockage à température contrôlée, centrifugeuses pour microplaques, distributeurs de réactif en vrac, manipulation et bouchage de tubes/dispositifs de débouchage et enceintes de sécurité et de confinement biologique.

Logiciels pour les intégrations système

Concevoir un système automatisé, intégré ne concerne pas seulement le matériel : chaque fois que votre échantillon se déplace, les données se déplacent.

Si votre laboratoire ressemble à la plupart des autres laboratoires, vous devriez simplifier la complexité de la manipulation des échantillons et des données grâce à un traitement intelligent, que votre processus soit une méthode unique de 60 minutes ou un effort en plusieurs phases de 60 jours. Le logiciel dirigera, planifiera et suivra votre processus analytique dans son ensemble et facilitera la cartographie de votre processus analytique de test sur le système.

En outre, vous aurez besoin d’un logiciel qui peut découvrir les erreurs avant le début d’une analyse, et vous montre l’évolution de votre matériel de laboratoire tout au long du processus. Ce logiciel doit également être en mesure de remédier aux pannes des dispositifs en utilisant des réponses prédéfinies—ou de vous alerter par e-mail, par une alarme sonore ou une invite à l’écran.

Quelle que soit la solution logicielle que vous choisissez, celle-ci devrait vous permettre de générer des rapports sur vos analyses, votre matériel de laboratoire et vos échantillons et de pouvoir accéder à ces rapports à tout moment. Le transfert des données doit être transparent entre les méthodes ; il n’est pas nécessaire de lire des fichiers texte intermédiaires. Finalement, le logiciel que vous sélectionnez doit pouvoir servir de source de données directe pour les systèmes de suivi des informations externes et un système de gestion des informations du laboratoire (SGIL). Cela offre un parcours de données sans interaction humaine permettant ainsi de garantir la génération de rapports extrêmement fiables pour les systèmes de données d’entreprise.

Liens rapides

Contactez-nous


















Veuillez me tenir informé des séminaires en ligne et des nouveautés concernant les produits et les services de Beckman Coulter, y compris les produits et les services de nos sociétés rattachées.


En soumettant ce formulaire, je confirme que j'ai examiné et accepté la politique de confidentialité et les conditions d'utilisation. Je comprends également mes choix de confidentialité en ce qui concerne mes données personnelles, comme indiqué dans la politique de confidentialité décrite dans «Vos choix de confidentialité».