Norme ISO 11171 : Directive et application

Lorsque la norme ISO 11171 a été officiellement publiée en décembre 1999, elle fournissait à l’industrie du comptage des particules hydrauliques une méthodologie définitive permettant de caractériser et de calibrer intégralement un compteur de particules liquide en utilisant des suspensions et des équipements de calibrage traçables NIST. Cette directive fournira des éclaircissements sur ce qui constitue un calibrage ISO 11171 et sa relation avec un calibrage MTD ISO standard.

Présentation de la norme

ISO 11171 est une norme internationale et une plate-forme commune spécifiant un processus formel qui garantit le bon calibrage d’un compteur de particules liquides. Les fabricants exécutant ce processus doivent utiliser les mêmes critères comme base de comparaison. Le paquet de données et la ou les certifications résultants détaillent les attributs fonctionnels afin que le client puisse s’assurer qu’il n’utilise pas l’instrument en dehors de ses capacités de performance et puisse compter sur l’obtention d’un résultat de test cohérent et utile.

Le terme « calibré » aux fins de la présente directive sera défini comme répondant à une spécification ou à un critère de réussite/d’échec. En outre, le terme « caractérisé » aux fins de la présente directive sera défini comme déterminant la performance de l’instrument.

Ces éléments sont définis comme suit :

  • Clause 6 : Procédure de calibrage de dimensionnement (calibrage)
  • Annexe A : Vérification préliminaire de l’instrument (caractérisation)
  • Annexe B : Limites de l’erreur de coïncidence (caractérisation)
  • Annexe C : Limites de débit (calibrage et caractérisation)
  • Annexe D : Résolution (calibrage)
  • Annexe E : Exactitude (calibrage)

De quel calibrage ai-je besoin pour mon entreprise ?

Il existe trois calibrages qui peuvent être exécutés sur un compteur de particules liquides afin de permettre au client de se conformer aux normes de rapport les plus récentes ; ISO 4406, SAE AS4059, DEFSTAN 91-91, etc., qui nécessitent les tailles de rapport habituelles de 4, 6, 14, 21, 25, 30, 38 et 70 μm.

Calibrage entièrement accrédité ISO 11171 – Secondaire :
Cette option de calibrage est demandée uniquement par les clients qui ont besoin d’un calibrage entièrement accrédité comprenant les 6 éléments (clauses et annexes) de la norme ISO 11171. Le calibrage prend presque une journée complète et consomme ~35 bouteilles de différents liquides spécifiquement détaillés par la procédure. Bien que tous ces éléments doivent être complétés lors du calibrage initial, seule la procédure de calibrage MTD ISO est requise pour les calibrages ultérieurs afin de conserver une accréditation complète tant qu’il n’y a pas de modification ni de compromis pour le capteur ou le système de contrôle de débit.

Calibrage MTD ISO – Secondaire :
C’est l’option de calibrage la plus largement utilisée en raison de son coût et de sa simplicité relative en termes de main-d’œuvre et de matériaux. Il est traçable par le NIST et prend en charge les dernières normes de rapport. Il s’agit de l’un des éléments et est donc conforme à la norme ISO 11171. Il ne faut pas le confondre avec un calibrage ISO 11171 pleinement accrédité.

Calibrage entièrement accrédité ISO 11171 – Principal :
Ce calibrage est identique au calibrage secondaire, à la seule différence que le liquide de calibrage principal MTD ISO SRM 2806 (disponible uniquement auprès du NIST) est utilisé plutôt qu’une suspension de calibrage secondaire (produite conformément à l’annexe F de la norme ISO 11171).

Compteurs de particules HIAC 8011+ et HIAC PODS+

Beckman Coulter fabrique des compteurs de particules de la marque HIAC destinés à tester les liquides hydrauliques, les huiles, les carburants, les produits organiques, les glycols et l’eau. Les systèmes décrits ci-dessous ont été développés pour des aspects spécifiques de l’industrie de l’énergie hydraulique. En outre, HIAC propose une gamme complète de capteurs, d’échantillonneurs et de compteurs de particules pour toutes les applications. Le HIAC 8011+ et le HIAC PODS+ peuvent être calibrés en totale conformité avec la norme ISO 11171.

HIAC 8011+        HIAC 8011+   

Le HIAC 8011+ a été conçu pour analyser des échantillons de liquides hydrauliques, de solvants et de solutions aqueuses en laboratoire. Ce système polyvalent a de nombreuses utilisations, notamment la surveillance du niveau de contamination par les particules dans les systèmes hydrauliques mobiles et industriels, la mesure de la propreté d’affaiblissement progressif des équipements et la vérification de la propreté des systèmes de lavage de pièces.

Hiac Pods PlusHIAC PODS+

HIAC PODS+ a été repensé pour accueillir les carburants, les glycols, les produits organiques et les liquides à base d’eau. Le PODS+ permet aux utilisateurs d’obtenir des données de comptage de particules sur site sans envoyer d’échantillons à un laboratoire. L’instrument est entièrement alimenté par batterie et peut échantillonner des liquides de 1 à 425cSt sans dilution. Le PODS+ fournit aux utilisateurs les données de comptage de particules en moins de 60 secondes et le circuit d’installation de l’instrument se nettoie en quelques secondes, ce qui permet aux utilisateurs de tester rapidement plusieurs liquides sans se soucier du transfert des échantillons.